La totalité des sociétés qui fonctionnent avec un système de vente ont systématiquement besoin d’un point de vente terminal, aussi appelé « caisse enregistreuse ».  Cette dernière a été conçue pour gérer les

 Le système de caisse est le système mis en place pour traiter les paiements des clients en direct.

Le système de caisse n’est pas une machine ou un processus autonome – c’est un ensemble d’éléments qui, associées, permettent de traiter efficacement les transactions avec les clients, et de les processus commerciaux liés aux ventes.

Les systèmes de caisse hier et aujourd’hui

Il y a quelques décennies à peine, un système de caisse c’était tout simplement une caisse enregistreuse. Les premières caisses enregistreuses ne «savaient» même pas ce que coûtaient les produits. La personne qui s’occupait de la caisse entrait manuellement les prix des articles achetés, généralement situés sur une étiquette.

Il fallait alors prendre l’argent, le placer dans le tiroir-caisse, et remettre au client un reçu papier. Dans certains cas, le seul enregistrement de la transaction était la copie papier du rouleau de caisse.

En évoluant, les caisses enregistreuses se sont peu à peu sont informatisées, et sont devenus capables de stocker une véritable base de données des produits sur un serveur informatique.

Les systèmes de caisse se sont mis à intégrer des lecteurs de code-barres, rendant inutile la saisie manuelle du prix, et à enregistrer les détails de la transaction sous forme informatique.

Ancienne génération de caisse enregistreuse avec imprimante de reçus et saisie manuelle des prix.

Désormais, les choses sont encore plus sophistiquées. Bien que certains détaillants utilisent encore les systèmes décrits ci-dessus, ils sont nombreux à être passés à des systèmes de caisse complexes, basés sur le Cloud (stockage de données en ligne).  La modernité de ce type de logiciel permet avant tout de gagner du temps et donc de s'en libérer au travail et ainsi faire plus de ventes. C'est un choix à ne pas prendre à la légère pour son restaurant ou son entreprise.

Matériel informatique

Pour ce qui est du matériel de leur terminal de point de vente, les entreprises peuvent avoir des besoins distincts. Examinons quelques-uns des composants matériels les plus importants.

Interface/périphérique pour enregistrer les détails de la transaction : Il peut s’agir par exemple d’une caisse enregistreuse avec touches, d’un écran tactile pour PC ou d’un appareil mobile doté d’une application caisse enregistreuse.

Tiroir-caisse : Utilisé pour stocker les recettes quotidiennes et les fonds de caisse, ainsi que les chèques, les pièces justificatives, les reçus et les bordereaux relatifs à la comptabilité.

Imprimante de reçus : Utilisée pour imprimer des tickets pour les clients, ou des rapports de fin de journée pour l’encaissement.

Lecteur de codes barres : Généralement utilisé dans les environnements de vente au détail avec de nombreux produits différents. Communément lié à la fonction gestion de stock du logiciel, il met automatiquement à jour l’état du stock en fonction des articles vendus.

Lecteur de cartes : Utilisé pour traiter les paiements effectués par carte de débit, carte de crédit ou smartphone. Les machines à carte bleue traditionnelles nécessitent l’installation d’un logiciel (s’il n’est pas inclus) et d’une carte SIM ou d’un câble fixe, tandis que les lecteurs de cartes basés sur des applications utilisent le Wifi ou les données réseau depuis un appareil mobile connecté.

Périphériques réseau : Que votre système soit basé sur le Cloud ou sur place, vous aurez probablement besoin d’une configuration réseau pour la connexion Internet ou pour connecter votre système informatique sur place. Il peut s’agir par exemple d’un routeur, d’un modem ou d’un hub connectant plusieurs ordinateurs locaux. 

Ajouter votre commentaire